Traductions juridiques en Suisse

Les traductions juridiques sont les traductions de documents qui régissent les relations juridiques. Il comprend la traduction des documents juridiques nécessaires à la mise en œuvre de divers types de relations internationales, ainsi que la traduction de textes juridiques pour l'échange d'informations et d'expériences entre juristes de différents pays. Ce type de traduction est considéré comme l'un des plus difficiles car le traducteur doit non seulement avoir une bonne connaissance de la langue, mais aussi une excellente connaissance du droit, des diverses lois et des normes internationales. Pour cette raison, le texte traduit doit être juridiquement approprié afin d'obtenir un résultat précis et professionnel.

Types de traduction juridique:

  • Traduction de contrats, accords et arrangements, contrats d'achat et de vente ainsi que contrats de location, contrats de travail et contrats de licence

  • Traduction des documents fondateurs (statuts, résolutions, procès-verbaux de réunions, confirmations de résidence, etc.), légalisation de documents

  • Traduction d'actes législatifs d'agences gouvernementales de différents pays (lois, procès-verbaux de réunions, résolutions, décrets et ordonnances)

  • Traduction d'actes législatifs locaux (traduction de règles, règlements, etc.),

  • Traduction de documents judiciaires (requêtes, pétitions, jugements, instructions et décisions de justice), légalisation de documents

  • Traduction de tous types de documents auxiliaires (procurations, certificats, licences et permis), légalisation de documents

La traduction de documents juridiques englobe des domaines de compétence tels que les relations juridiques constitutionnelles, administratives, civiles, commerciales, fiscales, pénales, internationales et autres.

Le caractère particulier des relations juridiques réside dans le fait que des erreurs ou des inexactitudes dans les documents peuvent avoir des conséquences juridiques graves. Par exemple, une faute de frappe innocente ou une insuffisance mineure peut entraîner le non-enregistrement d'une transaction et ne pas exclure la possibilité de dommages matériels et de poursuites judiciaires. Pour cette raison, la traduction de documents juridiques nécessite une certaine qualification - les traductions juridiques sont effectuées par des traducteurs professionnels qui possèdent une vaste expérience de travail dans le domaine ou une formation juridique supplémentaire.

La traduction juridique a des exigences particulières pour l'utilisation de la langue et du style, et à cet égard, une traduction de haute qualité de documents juridiques nécessite non seulement le niveau requis d'expertise juridique, mais également une excellente connaissance de la langue juridique.

Une complexité supplémentaire de la traduction juridique est liée au fait que non seulement la langue et le style diffèrent, mais que le système juridique diffère également d'un pays à l'autre. Le texte original est créé dans la langue appropriée selon les règles établies dans le pays d'origine. Le texte du document traduit doit refléter fidèlement le contenu de l'original et toutes les spécificités juridiques. Dans le même temps, il devrait être préparé en tenant compte des règles du système juridique du pays dans lequel la traduction doit être utilisée et en utilisant les termes appropriés.
La terminologie rend difficile la traduction des documents juridiques. Cela a à voir avec la variété des domaines du droit et la terminologie spécifique utilisée dans chacun d'eux.

L'agence de traduction UniTranslate est le partenaire idéal pour les traductions juridiques. Contactez-nous pour une offre gratuite ou une discussion sans engagement.